Interview de Mme Silvana Biribin – Société BIRIBIN
8 juillet 2022
Montrer tout

Interview de Mme Christine DEFLOU, Berlines Nouvelle Aquitaine

CSNERT-FLA a décidé de mettre à l’honneur ses adhérents, exploitants de VTC, au travers d’une série d’interviews qui vous permettront de mieux les connaitre. 

Aujourd’hui, nous rencontrons Christine Deflou, gérante de la société Berlines Nouvelle Aquitaine.

Qui êtes-vous ?

Je suis une femme originaire du Pays Basque, installée en gironde après avoir vécu 13 ans au Canada.

Je suis une TPE avec moi-même et ma voiture. Par contre avec quelques collègues nous avons monté un consortium CP&SA. Du coup ça nous permet d’avoir un plus grand pouvoir d’offre et de répondre à des demandes plus importantes. Nous avons ainsi 5 véhicules à proposer et autant de chauffeurs.

Comment avez-vous découvert et rejoint notre profession ?

J’ai rejoint cette profession suite à une reconversion et à la rencontre d’un VTC qui m’amenait à l’aéroport lors d’un de mes voyages il y 5 ans. La partie relationnelle a toujours était très importante pour moi. J’étais dans la restauration avant et j’ai tout de suite su que ce métier allait être un bon choix.

J’ai donc passé l’examen fin 2017 pour démarrer en décembre 2017 comme salarié chez un capacitaire afin de mieux connaître la profession.
A l’été 2018 je me suis mise autoentrepreneur et ma société est née en septembre 2018 en tant que SASU et est devenue EURL en septembre 2021. J’ai vite compris que je voulais faire un service haut de gamme et ne pas être simple VTC. Mon 1er véhicule acheté fut en août 2018 et je me suis tout de suite tournée vers une Mercedes Classe E.

J’ai acquis mon 2éme véhicule durant la pandémie et j’en ai profité pour faire les démarches afin d’obtenir le label de la marque « Qualité Tourisme » qui nous différencie des VTC classiques.
C’était une évidence pour moi quand j’ai appris son existence. J’ai rejoint la CSNERT (conseillé lors de mes premières recherches par Nadège de Biarritz) qui m’a permis d’en apprendre plus sur ce label et qui m’a permis aussi d’obtenir un accompagnement avec l’entreprise qui m’a audité. Tout s’est très bien enchaîné, parce que je le voulais vraiment et que j’y croyais. Début 2022 j’ai donc obtenu mon label. J’en parle autour de moi à mes collègues et le met en avant à chaque fois que j’en ai l’occasion. Certains attendent de voir si cela a une répercussion pour notre profession.

Comment organisez-vous vos journées ? Avez-vous des routines de travail ?

Je n’ai pas vraiment de routine de travaille, je m’organise suivant mon agenda et mes réservations.

D’après vous, qu’est ce qui a changé dans notre secteur d’activité entre vos débuts et aujourd’hui ?

Je parlerais plutôt de mon évolution personnelle. D’avoir commencé le métier chez un capacitaire et d’avoir connu le monde des applications pour en sortir rapidement. Ne voulant pas exercer mon métier ainsi. De m’être mise à la prospection, au réseautage et d’être toujours sur le chemin de l’amélioration. De rester à l’écoute de ce qui se fait pour donner un service de qualité.

Et qu’est ce qui n’a pas changé ?

La difficulté à se battre, à tenir, à se mettre en avant… De rester moi-même…

 

Quels sont les principaux défis auxquels vous avez dû faire face ?

Principalement à faire mon chemin en tant que femme au milieu d’un métier principalement masculin. De rester dans l’optique du haut de gamme face à ceux qui cassent les prix…

Et quels sont les défis qui, d’après vous, attendent notre profession dans les 5 prochaines années ?

Se relever de ces 2 années de pandémie et de tout ce que cela a engendré.
De cette guerre en Europe. De ce pouvoir d’achat, de cette hausse du carburant…

 

 

Comment CSNERT – FLA pourrait contribuer (/vous aider) à relever ces défis ?

En restant présente à nos côtés, en se battant dans chaque préfecture afin de conserver nos droits ou d’en acquérir pour exercer notre métier dans de bonnes conditions. En essayant d’obtenir de meilleurs tarifs pour l’achat de nos véhicules et leurs entretiens. En continuant de maintenir une bonne information et un échange de dialogue…

Quelle est pour vous la recette du succès ?

Garder notre professionnalisme. D’être honnête, ne pas se décourager. De savoir s’entourer de collègues ayant les mêmes valeurs du métier bien fait. Garder sa motivation… Mettre en avant le savoir-être et le savoir-faire à la française dans notre secteur d’activité…

 

Site internet : https://vtc-nouvelle-aquitaine.fr/

Téléphone : +33 7 89 00 83 26