Devenir Chauffeur de VTC

Devenir chauffeur de VTC ne s’improvise pas du jour au lendemain ! Au contraire, c’est un métier encadré qui requiert des compétences professionnelles et des autorisations spécifiques.

 

Compétences professionnelles

Le chauffeur de VTC est tenu :

  • D’être titulaire du permis B en cours de validité et n’étant plus en phase probatoire,
  • D’obtenir une attestation d’aptitude physique délivrée par le préfet de son domicile,
  • De réussir les épreuves d’admissibilité et d’admission à l’examen national organisé par les CMA : épreuve théorique d’admissibilité d’environ 4 heures portant sur la réglementation du T3P, la réglementation spécifique des VTC, le code de la route et la prévention routière, la gestion d’entreprise, les relations commerciales, la maitrise du français et de l’anglais, puis l’épreuve pratique d’admission en voiture.
  • Ou de pouvoir justifier d’une expérience professionnelle de chauffeur de personnes d’au moins un an au cours des 10 années précédant la demande.

Sont interdits d’exercer les chauffeurs condamnés pour certains délits : peine d’au moins 6 mois de prison pour vol, abus de confiance, délit du code de la route, etc.

 

Carte professionnelle

Le chauffeur de VTC doit obligatoirement détenir une carte professionnelle pour exercer son activité. Cette carte est délivrée par l’Imprimerie Nationale après validation par la préfecture du domicile du demandeur et doit être renouvelée tous les 5 ans.

Lors de la prestation, la carte professionnelle doit être apposée sur le pare-brise du véhicule de telle façon que la photographie soit visible de l’extérieur.

Le chauffeur doit rendre sa carte professionnelle à la préfecture dès qu’il cesse son activité ou s’il ne répond plus aux conditions requises (annulation de permis, casier judiciaire).

 

Stage de formation continue VTC

Le titulaire d’une carte professionnelle VTC doit suivre un stage de formation continue tous les 5 ans à compter de la date d’émission de sa première carte VTC. Ce stage doit être suivi en présentiel dans une école agréée VTC et dure au minimum 14 heures fractionnables.

La formation porte sur la réglementation générale du T3P, la réglementation spécifique des VTC, la prévention routière et les innovations dans la gestion des relations avec les clients et les évolutions des pratiques professionnelles. Peuvent y être ajoutés des modules de gestion d’entreprise et de langue étrangère.

A l’issue du stage, une attestation de suivi datée et signée, valable 5 ans, est remise sur place au chauffeur formé.

 

Lors de ses missions en cas de contrôle, le chauffeur doit pouvoir présenter :

  1. Sa carte professionnelle de VTC (valable pour 5 ans)
  2. Le document attestant de son aptitude physique (document valable pour 5 ans, 2 ans à partir de 60 ans)
  3. Son attestation de suivi de formation continue (valable pour 5 ans).